Notre projet pour Tremblay-en-France

1 – En finir avec le bouchon du Vert Galant : dévier le trafic hors de la ville

Un progrès majeur pour la qualité de vie de tous les tremblaysiens !

Nous sommes asphyxiés.  Les voitures qui traversent notre ville forment des bouchons continus sur l’axe nord-sud. Depuis 20 ans, divers aménagements ont été réalisés par la municipalité, à l’intérieur de la ville alors que le problème est à l’extérieur : la Francilienne est saturée !

Nous lançons l’initiative de renforcer significativement la capacité des grands axes de circulation contournant la ville, afin d’éviter que Waze, Google Maps et les autres applis envoient dans nos rues des milliers de véhicules qui n’ont rien à y faire.

Deux modifications majeures sont prioritaires :

  • Passer l’A104 (Francilienne) à deux fois trois voies sur l’axe nord-sud, au moins entre la N2 au nord et la N3 au sud.  
  • Ajouter deux bretelles à l’échangeur 6b entre l’A104 et la N3 pour éviter des détours saturés par la D84 et la D105 (dont cinq ronds-points et une traversée dangereuse de voie).


2 – Distribuer aux tremblaysiens une partie des taxes versées par les entreprises : une « Prime tremblaysienne » de 600 euros chaque année

Création d’une Prime annuelle de 600 euros pour tous les habitants à partir de 16 ans sans augmentation d’impôts locaux ni impact sur la qualité des services municipaux. Environ 15 % du budget de fonctionnement de la commune seront reversés à tous les résidents âgés de 16 ans ou plus (indépendamment de leurs revenus) : une allocation identique de 600 euros versée une fois par an, financée par les taxes prélevées auprès des entreprises de la zone aéroportuaire.

Tremblay-en-France est une ville exceptionnellement riche mais ses habitants n’en profitent pas directement. La municipalité dépense 2,5 fois plus que la moyenne française pour le même nombre d’habitant. La raison est simple : nous avons la chance de recevoir chaque année 60 millions d’euros de taxes versées par les entreprises de la zone aéroportuaire.

Jusqu’à aujourd’hui, c’est la municipalité qui dépense ces 60 millions, en partie abusivement. Nous voulons en rendre un tiers aux habitants, car ce sont eux qui subissent les nuisances sonores et la pollution atmosphérique.

C’est pourquoi je m’engage à verser à tous les résidents âgés de 16 ans ou plus, sans aucune condition, une allocation identique de 600 euros, en un seul versement au cours de l’année 2021, à ceux qui résident depuis 3 ans à Tremblay-en-France.

Je ferai ensuite avec vous le bilan de ce dispositif, pour l’ajuster chaque année au plus près de vos attentes.

Cette innovation n’a pas de précédent en France, mais dans d’autres pays : aux Etats-Unis (en Caroline du Nord depuis 1996 et en Alaska depuis 1982), au Brésil, au Kenya, en Chine (Macao), en Corée…  L’exemple le plus ressemblant nous vient d’Amérique, d’Alaska plus précisément, qui verse entre 1.000 et 2.000 dollars une fois chaque année à tous ses habitants, depuis 1982.

Le dispositif que nous mettrons en place à Tremblay-en-France est directement inspiré de ce qui se fait déjà depuis longtemps dans d’autres communautés qui disposent de ressources financières exceptionnelles, dont ils choisissent de distribuer une partie directement aux habitants.

Un revenu universel, c’est le signe de reconnaissance, la dignité de chaque citoyen, tout simplement.


3 – Renforcer la sécurité à Tremblay

Rompons avec des décennies de laxisme idéologique, nous allons revoir totalement notre politique sécuritaire afin de stopper les cambriolages, vandalismes et nuisances diverses, avec une attention toute particulière à la sécurité aux abords des établissement scolaires.

Nous voulons une ville plus sereine, avec une police municipale plus forte !


4 – Une salle festive pour tous les tremblaysiens

Rompant avec le clientélisme, nous ferons de l’espace Jean Ferrat une salle des fêtes accessible à tous les Tremblaysiens.


5 – Un urbanisme respectueux des communautés

Nous disons « non » à la densification de notre tissu urbain. Nous consacrerons plus de moyens à la réfection de nos routes et de nos trottoirs.


6 – Le « cercle des engagés » : une démocratie participative

Nous mettrons en place une Application Web Participative, où chaque citoyen tremblaysien enregistré pourra être informé et consulté sur les décisions de la ville.


7 – ‘Space Giant » – Le temple du sport

Nous créerons un espace consacré à tous les sports et à toutes les associations sportives de la ville, ouvert à toutes les générations, aux conférences, aux retransmissions sur écran géant des évènements sportifs.

Ce sera un lieu privilégié de rencontres, de convivialité, de partage.


8 – Créer le marché de Tremblay-en-France

Lieu de convivialité du quotidien de nombreuses villes et des quartiers, le marché est le symbole d’un mode de vie qui manque cruellement à Tremblay-en-France. Nous lancerons rapidement l’étude de ce projet, emblématique du renouveau que nous souhaitons pour notre ville.

9 – Relancer les commerces de proximité

Nous souhaitons redynamiser nos commerces, diversifier les offres et favoriser l’implantation de nouveaux commerces dans les quartiers où il n’en existe pas.


10 – En route vers les métiers du numérique

Nous développerons la formation et encouragerons l’emploi vers les nouveaux métiers.


11 – La gratuité des cantines scolaires

Parce que la première dignité d’un enfant est d’être traité à l’égal de tous les autres, nous mettrons à l’étude un projet de gratuité des cantines pour tous les établissements scolaires de Tremblay-en-France.